INDÉPENDANT TOUT EN ÉTANT INTERDÉPENDANT

[btnsx id="890"]

Auteur : Carey ABBETT


2 CORINTHIENS 8.6
Pour le monde, être solidaire, c’est de donner financièrement ou de son temps – de donner des ressources.
Mais pour nous, pour un chrétien ça doit être bien plus que cela. Si je suis réellement solidaire d’une personne ou d’une église, alors je ne dirais rien de mauvais contre cette personne ou cette église. Il n’y aura pas de médisance, pas de critique négative, pas de jugement parce que les choses sont faites différemment de ma façon/vision (Rom. 12.4-5).
Il n’est pas normal d’avoir différentes parties du même corps qui empêchent d’autres membres à faire leur travail correctement. Au contraire, c’est quand chaque partie du corps, chaque organisme, chaque molécule, chaque globule, chaque veine, muscle, os et nerf travaillent ensemble pour le bien du corps entier afin que ce même corps puisse opérer avec toute sa puissance et toutes ses capacités.


Quelques principes pour qu’un corps puisse fonctionner correctement :

I. NOUS DEVONS TOUS TRAVAILLER (V. 2-3, 5)
Les membres de ces églises, avant de pouvoir aider d’autres églises, ont appris à se donner eux-mêmes (v. 5). Il ne sera jamais possible de pouvoir nous aider les uns les autres sans d’abord apprendre à se donner soi-même au Seigneur.
On ne parle pas d’organisation, de mission ou même du nom d’une église, mais d’un dévouement personnel envers le Seigneur. Pas de limites, pas de condition pour essayer de trouver un « juste milieu », un terrain d’entente. La seule solution possible aux yeux de Dieu est une soumission entière à Lui ! (Rom. 14.7-8).


II. NOUS DEVONS TRAVAILLER ENSEMBLE (et non les uns contre les autres)
Nous voyons bien à travers ces versets que ces églises de la Macédoine sont restées soudées. Malgré les épreuves dont Paul fait mention, malgré les difficultés, peut-être même malgré les différences, il ne s’agissait plus de prouver qui a raison ou qui a la meilleure façon de faire, mais de se donner entièrement au Seigneur.
Travailler ensemble ne veut pas nécessaire dire travailler dans le même lieu ou joindre la même mission ou organisation ou école. Travailler ensemble veut dire qu’on prie les uns pour les autres, que nous ne faisons rien pour nuire à l’œuvre des autres – pas de médisance, pas d’à priori.


III. NOUS DEVONS TRAVAILLER D'ABORD DANS NOTRE EGLISE LOCALE
Ce que nous voyons dans ce passage, ce sont des églises (dans la Macédoines) qui répondent aux besoins d’une autre église (Jérusalem).
Nous ne prions pas parce que Dieu n’est pas au courant, nous prions parce que Dieu sait combien nous en avons besoin !


CONCLUSION
Nous devons travailler pour la gloire de Dieu et nul autre (Rom. 12.3-5, 9-11, 13, 15-16).
Qu’est-ce que c’est que la solidarité ou solitaire… (v. 15) ? « pleurez avec ceux qui pleurent, réjouissez avec ceux qui se réjouissent »