ÉGLISE BIBLIQUE BAPTISTE DE CAHORS

"Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette, rejette celui qui m’a envoyé." (Luc 10.16)

Bonjour à tous,

Jésus-Christ a enseigné cela à ses disciples, et aujourd’hui encore, c’est ce que nous vivons et apprenons.


VIE D’ÉGLISE

Un couple, Pascal et Brigitte s’engage de plus en plus dans le fonctionnement et le service de l’église.
* Le groupe de jeunes est motivé pour prendre une part active dans le corps de Christ. Certains manifestent de l’enthousiasme dans l’évangélisation tant dans la rue que dans les boites aux lettres, surtout auprès des étudiants en ce début d’année.
* En septembre, nous avons décalé l’étude biblique au vendredi et l’assistance a triplée !
* Nous continuons dans l’effort d’évangélisation dans la rue afin d’avoir de nouveaux contacts. Les meilleurs contacts sont actuellement avec certains musulmans qui souhaitent lire l’enjil (l’évangile). Ces temps d’évangélisation me sont aussi très précieux pour garder la réalité des besoins, des questions, et de l’opposition du monde dans lequel nous sommes appelés à « briller comme des flambeaux…portant la parole de vie. » ( Ph2.15).
* Jocelyne (chrétienne sans église, depuis plusieurs années), se joint régulièrement à nous. Elle continue de témoigner autour d’elle. * Antoinette (chrétienne), se réjouit de pouvoir participer à l’étude biblique et au culte, tant que son mari (atteint de la maladie d’Alzheimer), est hospitalisé. En effet, il lui interdisait de se rendre à l’église et était très autoritariste avec elle. Mais, selon les médecins, il sera de retour cette semaine. Antoinette souffre à cette perspective d’être à nouveau isolée et sans contact chrétien.
* Priez pour la famille Bégard. Les parents m’avaient partagé en mars leur souhait d’être baptisé. Cependant, nous ne les voyons que sporadiquement. En effet, souvent, dès qu’une épreuve surgit (et elles ne manquent pas !) ils choisissent plutôt l’isolement.


AUTRES NOUVELLES

Je suis encouragé par l’évangile qui se propage dans une famille originaire de Limoges : - Anne s’est convertie dans le Vaucluse - Annie, sa soeur, s’est donnée au Seigneur cette année grâce au témoignage de sa soeur. Elle vient de déménager à Limoges pour le travail. - Christiane, une troisième soeur (demeurant à Limoges) est venue plusieurs fois à l’église ainsi que deux de ses amies. - Emma, l’une des filles d’Anne est également venue avec ses deux garçons. Que le Seigneur transforme toute cette famille.
Je suis également très encouragé par l’oeuvre de la Parole de Dieu dans le coeur d’Auguste (papa de Serge 90ans) qui peut rarement se joindre à nous à cause de sa santé. Auguste prend le temps chaque matin et soir pour lire sa Bible et le feuillet du calendrier pour se nourrir. Sa foi s’enracine, son caractère se transforme peu à peu à sa grande surprise ! Et sa joie grandit malgré les difficultés. Il souhaiterait vivement être baptisé, si sa santé le permet cela ce fera ce dimanche 4 décembre.
Ibrahim, réfugié irakien, (un contact d’amis chrétiens) est arrivé dans la région. Je l’ai rencontré récemment. Priez que je puisse continuer de lui parler de Jésus-Christ. Nous prions aussi pour la sagesse et les opportunités envers les réfugiés.


FAMILLE

Nous avons fini l’année scolaire avec une certaine tristesse, de la reconnaissance et un encouragement :
Tristesse de se voir « interdire » le piano pour nos enfants au conservatoire, telle fut la décision prise par le directeur suite à notre demande auprès du professeur pour changer de « manuel » morceau de musique contemporaine qui était explicitement occulte. Nous avons pu paisiblement accepter sa décision, prise avant même de nous avoir entendu. Nous avons exprimé que nous étions très contents de leur apprentissage du solfège etc…et que nous souhaitions que nos enfants poursuivent la musique, il nous a alors proposé de changer d’instrument. Depuis septembre, Jonathan fait du violon alto et Esther du violon.
Face à cette décision, mon épouse se souvint des paroles de ce chant « j’aime mieux avoir Christ… » et le partagea avec les enfants. Notre désir profond et notre prière étant de pouvoir continuer à témoigner auprès de ceux qui nous entourent dont les professeurs. Jacqueline B. avait reçu calendrier, invitation etc…mais elle choisit de s’opposer même avec haine lors de l’entretien…Le Seigneur répondit ainsi à notre prière d’éclairement concernant les motivations profondes de ce professeur avec laquelle nous étions de moins en moins tranquilles…

Reconnaissance d’avoir pu continuer notre témoignage dans le domaine de la musique. En effet, le Seigneur nous permit de trouver un professeur privé parmi plusieurs recherches pour terminer l’année. Ce professeur, une dame âgée, s’enquit de notre situation et nous accorda demi-tarif. Durant le cours ayant lieu dans son salon, l’un des enfants devait lire tranquillement pendant que l’autre avait son cours puis ils inversaient. Esther avait apporté le livre « ils ont transformé le monde ». Maguy demanda de le lire puis ce fut Ourane qui lui parla beaucoup. En effet elle venait d’apprendre qu’elle avait une maladie qui allait la rendre aveugle peu à peu. Elle l’apprécia tant au point de nous en demander un pour elle. Elle remercia également beaucoup pour la Bible en gros caractère que nous lui avons offert en fin d’année scolaire.

Encouragement par la sollicitation d’Agnès, (maîtresse de CE2 de Jonathan, celle d’Esther cette année) pour assurer un petit cours sur les religions en classe. Ce que j’acceptais et accomplissais non sans « crainte ». J’évoquais courtement les différentes religions pour ensuite m’attarder sur la Bible et Jésus-Christ pour éveiller la curiosité des enfants et susciter des questions. Celles-ci furent nombreuses et pertinentes. Priez pour cette année encore où Mme Berthelot a annoncé à la classe d’Esther que je viendrais donner un cours sur les religions. La maîtresse de CE1de Jonathan nous partageais que la Bible reçue, un an plus tôt, lui fut bien utile pour un travail sur la Passion qu’elle devait fournir. Cela lui a donné envie de la lire davantage.

Nous avons constaté la bienveillance et la providence de notre Seigneur pour cet été passé. En juillet, nous sommes partis une douzaine de jours, cette fois-ci dans le pays basque, dans la maison que les Cheloudchenko (partis aux USA) nous ont généreusement mis à disposition. Et en août nous avons pu participer au camp famille ABF à Larodde.

Ce fut d’autant plus important pour nous, que nous sommes confrontés à ma famille non chrétienne et dans l’opposition spirituelle. Cet été lors des 40ans de mariage de mes parents nous avons du prendre position face à mes frères et soeurs particulièrement ma soeur jumelle de laquelle est venue ce choix quant à leur cadeau (une destination idolâtre et occulte) auquel nous n’avons pas pu participer...Merci de prier particulièrement pour nos enfants vis-à-vis de leurs grands-parents. Dans son discours de remerciement mon père a commencé par remercier les astres, la terre, etc…Lors de leur dernière visite chez nous, ma mère a été prise de vomissements et a voulu que je téléphone à une personne qui pourrait voir de loin ce qu’elle a. J’ai pu lui répondre fermement que je pouvais appeler un médecin… Mon père a fait remarquer qu’à chaque fois il y a quelques chose qui se passe lorsqu’on se voit…Nous avons besoin de sagesse et de discernement dans nos relations avec eux.

Aux vacances de la toussaint nous avons été encouragés et renouvelés durant une retraite des églises de Bordeaux à Peyrguillot. Ces trois jours furent d’un grand bien pour les enfants et nous ; en effet ici à Limoges nos enfants n’ont pas d’amitié avec d’autres enfants à l’église qui sont peu nombreux et irréguliers.

Le 11 novembre nous avons apprécié nous rencontrer à Gramat cette année, avec les églises de Gramat, Ussel, Brive, Figeac avec le serviteur P. Danis sur le thème : « la face cachée de l’islam » et « comment évangéliser les musulmans ».Les enfants ont beaucoup apprécié l’enseignement du matin et le « super » jeu de l’après-midi ! Nous avons constaté la main du Seigneur car la veille nous n’arrivions plus à ouvrir le réservoir d’essence pour le remplir (système de verrouillage centralisé défectueux). Cependant, le garagiste a accepté de regarder tout de suite la voiture et a trouvé une solution rapide provisoire. Ainsi nous avons pu mettre de l’essence pour partir !


SUJETS DE PRIÈRES

◾ pour Antoinette, Jocelyne, la famille Bégard ;
◾ pour Véronique qui ne va pas bien, submergée par beaucoup de choses,
nous ne la voyons que rarement…
◾ Pour les trois soeurs : Anne, Annie, Christiane et leur famille;
◾ Pour Denise et sa famille ;
◾ Pour mes parents, mes frères et soeurs ;
◾ Pour l’évangélisation avec la fête de Noël et la distribution des calendriers ;
◾ Pour Auguste, baptême prévu début décembre ;
◾ Pour notre voisine Jeanine qui rend nos nuits parfois bien rudes avec du passage chez elle entre 23h et 4h du matin !
◾ Que le Seigneur nous garde particulièrement dans notre santé, afin que nous puissions servir ; nous sommes souvent
« arrêtés » par la maladie en particulier mon épouse et les enfants.
◾ Pour l’unité dans l’église et dans notre famille.


Pour terminer cette lettre, nous voulons vous dire MERCI à vous qui priez pour nous, qui nous soutenez, qui nous encouragez de diverses manières. Nous sommes conscients que nous avons besoin du Soutien du Seigneur et de celui des Frères et Soeurs en la foi …Et de conclure par ce verset : « Eternel aie pitié de nous, nous espérons en toi, sois notre aide chaque matin et notre délivrance au temps de la détresse. » (Esaïe 33.2).